Histoire et Patrimoine - Communes

  • Imprimer

Riche de son passé, l'Albret recèle bien des richesses : depuis le néolithique, en passant par l'époque romaine, le moyen âge et la renaissance, chaque époque a marqué les paysages de cette terre. Parcourir l'Albret, c'est partir à l'aventure et remonter le temps à la découverte de ses trésors.

 

Barbaste

Carrefour de l'Albret, on dit de Barbaste que c'est la Porte des Landes.
Situé sur l'antique route de la Ténarèze qui, depuis la préhistoire, mène les hommes des Pyrénées à la Garonne à travers la Gascogne, Barbaste fût un important carrefour commercial. Le moulin fortifié et le pont roman qui enjambe la rivière Gélise depuis le XIIème siècle témoignent encore aujourd'hui de ce passé commercial. Riche de ses traditions et de savoirs faire ancestraux, Barbaste a de tout temps été un village d'artisans liés à la rivière et la forêt toute proche : meuniers, bouchonniers, bûcherons, résiniers se côtoyaient ici..

 

Bruch

Les deux magnifiques tours qui dominent le village et les restes d'enceinte encore visibles, témoignent du passé tumultueux de la contrée à l'époque médiévale. Le bourg se développe pendant tout le Moyen-âge, passant de mains en mains, de seigneurs Français en seigneurs Anglais et vivant au rythme des épisodes de l'Histoire de France, telles les guerres de religions. Ancienne agglomération fortifiée, Bruch a su conserver quelques vestiges de l’enceinte qui protégeait jadis le village. Datant du XIIIème siècle, la Tour Nord est une des deux anciennes entrées du bourg. Elle vous surprendra par son architecture peu commune. Elle allie, le style architectural propre aux édifices de défense, au raffinement et à l’élégance des constructions seigneuriales.

 

Buzet sur Baïse

Le vin de Buzet, classé AOC est connu mondialement, mais ce n'est pas le seul charme de ce village. Son port constitue un carrefour relativement important entre Canal, Baise, Garonne et Lot. L'histoire de Buzet-sur-Baïse commence dès la préhistoire, puis s'étoffe durant l'antiquité et le moyen âge. Sa position stratégique entre Albret et Gascogne facilita le commerce et notamment celui du vin. La culture de la vigne est présente sur les terrasses de Buzet depuis plus de 2000 ans, fierté et savoir faire millénaire, vous retrouverez dans une gorgée de Buzet les milles saveurs du terroir de l'Albret.


Feugarolles

A deux pas des Landes, Feugarolles, étymologiquement  « champ de Fougères », a de tout temps été un important lieu de passage et contacts entre Français en Anglais, Catholique et protestants, Agenais et Néracais. En témoigne encore aujourd'hui les nombreux réseaux qui traversent la commune : la Garonne, la Baïse, l'Auvignon, le canal latéral à la Garonne, mais aussi l'autoroute et le chemin de fer. Ce petit village, ancienne Bastide et ses hameaux environnants témoignent encore aujourd'hui de cette notoriété passée : on y compte pas moins de cinq châteaux et autant d'églises : Brazalem, Limon, Salles, le Paravis …

 

Lasserre

Ce petit village de l'Albret qui compte aujourd'hui 76 habitants, est pourtant un lieu chargé d'histoire. Batî en haut de coteaux, le site est très vite occupé par les Romains qui y construisent une villa : l’endroit est en effet idéal pour surveiller les allé-venus sur la Baïse. Le moyen âge transforme le lieu en Castrum et la renaissance en Château. Ce lieu stratégique a vu défiler du beau monde : seigneurs et grandes familles, locales et royales.

 

Lavardac

Le bourg de Lavardac fut fortifié autour du château (aujourd'hui détruit) sous forme de Castrum puis de bastide. Situé à la confluence de la Gélise et de la Baïse, le petit bourg a longtemps été un carrefour commercial et un port d'importance, surlequel étaient charriés les fûts d'Armagnac et de vin ou des chargements de liège. Cette exploitation a longtemps fait vivre le village.
Le port disposait jadis d’un quartier de bateliers, où l'on construisait les fameuses Gabarre (bateaux à fonds plats) qui permettaient le transport des marchandises. Aujourd'hui Lavardac invite à la flânerie le long de Baïse, à la rêverie à l'ombre du kiosque ou à la découverte des saveurs locales le long des allées du marché le mercredi matin.

 

Montesquieu

Situé sur un éperon rocheux et dominant la vallée de la Garonne, cette « Colline sauvage » est un ancien village fortifié du moyen âge. Les vestiges du château médiéval de Montesquieu laissent rêver à l'époque des chevaliers et aux nobles gens de la Famille des Secondat de Montesquieu. A égale distance de Nérac et d’Agen, le bourg fût une frontière importante : tantôt trait d'union, tantôt barricade.
Sa vallée, baignée par les eaux de la Garonne, recèle un lieu d'une grande richesse : le Conservatoire Végétal d'Aquitaine, verger-musée, vitrine de la beauté et de la diversité que peut offrir la nature.


Montgaillard

Village médiéval fortifié, cette place forte anglaise était une position stratégique pendant la guerre de 100 ans. Jusqu'en 1284 il avait en dépendances les terres de l'actuelle commune de la Bastide de Vianne. Il persiste de cette période quelques vestiges du château (XIIIème siècle) des remparts, une porte fortifiée et l'église du XIIIème siècle également.

 

Nérac

Cité médiévale et Renaissance, Nérac est bâtie sur les terres d'une villa gallo-romaine dont on peut encore apercevoir quelques mosaïques dans le Parc de la Garenne et à la Mairie. Sous-Préfecture de Lot-et-Garonne à deux pas d'Agen, la petite ville, s'étend dans la vallée de Baïse, petite rivière navigable qui lui donne tout son charme. A découvrir depuis l'esplanade de l'église Saint-Nicolas ou du Petit Nérac : le port, les Tanneries, le Vieux Pont, le Château d'Henri IV, la Maison des Conférences et beaucoup d'autres sites au fil des rues.

 

Pompiey

Le nom de ce petit bourg rappelle ces origines gallo-romaines (« Pompei »). Pompiey est un de ces lieux sauvages et pittoresque où le temps s'est arrêté. Territoire essentiellement recouvert par la forêt des Landes et les chênes-lièges (« le plus beau des revenus ruraux de France » comme disait Georges Sand), c'est un lieu idéal pour se balader et randonner, les pieds dans le sable à la découverte de la faune et de la flore locale.

 

Saint-Laurent

Saint Laurent est implanté sur la rive sud de la Garonne, en face de Port-Sainte-Marie. Ce bourg de pêcheurs se développe pendant tout le Moyen-âge et connait une grande expansion aux XVIIIème et XIXème siècles grâce à l'implantation de charpentiers de marine, de maîtres de bateaux et de cordiers travaillant le chanvre produit dans la vallée.

 

Thouars sur Garonne

Le village s'est développé autour du gué qui permettait depuis un âge immémorial de franchir la Garonne. On retrouve des traces au XIIIème siècle de l’existence d'un château péager, dont il ne persiste aujourd'hui que la réputation et quelques écrits. Ce gué faisait partie de la Ténarèze, voie qui reliait Bordeaux aux Pyrénées Orientales et était donc un passage très emprunté, autant pour le commerce que pour les envahisseurs !

 

Vianne

Bordant la Baïse, Vianne est un magnifique témoignage du passé médiéval de l'Albret. Elle est une des rares bastides du moyen-âge qui a préservé des assauts du temps l'ensemble de ses remparts et ses quatre portes-tours. Cette ville nouvelle apparaît au XIIème siècle, à une époque où l'Aquitaine est tiraillée entre les troupes françaises et anglaises. La cité de Vianne naitra donc anglaise.
Passez une des portes-tours, entrez dans la cité et remontez le temps pour explorer la bastide et ses mystères. Vous découvrirez l'organisation des villes médiévales, les rues pavées pittoresques et peut être percerez vous les mystères de l'église templière.

 

Xaintrailles

Point culminant de l'Albret, Xaintrailles vous offre un panorama exceptionnel sur les multiples paysages que recèle le Lot-et-Garonne : au Nord, la plaine de la Garonne et ses vergers, au Sud, la plaine verdoyante de la Baïse. A l'Est, les coteaux du Brulhois et ses vignes et, à l'Ouest, la mystérieuse forêt des Landes. Situé sur l'ancienne voie romaine de la Ténarèze (reliant Bordeaux aux Pyrénées), le village est le berceau de Poton de Xaintrailles, compagnon de Jeanne d'Arc, qui chassa les anglais d'Aquitaine et fût Maréchal de France. Il laissa en héritage au village le château du XIIème siècle, qui fut plus tard aménagé en manoir.