Mézin
L'Eglise Saint Jean-Baptiste

Le Moulin des Tours
Découvrez les sites et monuments de l'Albret

Bastide de Vianne

Canoë sur la Gélise

Les vins de l'Albret
Buzet, Armagnac et Floc de Gascogne
Mézinais et Bruhlois

Le Lud'O'Parc
Parc Aqualudique en Albret

Repos sur la Baïse

Festivités estivales
au coeur du vignoble

Le Port de Nérac
(c) T. Dulau

Château Henri IV
Ville de Nérac

La Bastide de Vianne
Ville médiévale et festive

George Sand

George Sand, un écrivain à Pompiey
(1804-1876)

Sand

Auguste Charpentier, Portrait de George Sand, huile sur toile, 1839 – 
© Musée Carnavalet à Paris 

Amantine Aurore Lucile Dupin, de son célèbre pseudonyme d'écrivain George Sand, a effectué plusieurs séjours dans la région néracaise suite à son mariage en 1822 avec Casimir Dudevant.


Son beau-père Jean-François Dudevan possédait en effet le Château de Guillery près de Pompiey, qui va ainsi accueillir George Sand et son époux trois ans après leurs noces, en 1825.

Des séjours dans des circonstances exceptionnelles

Lors de son premier séjour, de septembre 1825 à avril 1826, ses impressions sur les alentours sauvages du Château de Guillery sont assez moroses : « un désert affreux, une lande désolée couvert d’arbres-liège, l’arbre le plus triste et le plus sombre »...
Ce cruel constat s'explique à la fois par une crise sentimentale, intellectuelle et morale suite à un séjour dans les Pyrénées qui l'avait exalté et enivré en présence de son amant Aurélien de Sèze, par les tensions avec Casimir qui accepte mal les aventures de son épouse, mais aussi par la mort de son beau-père le baron Dudevant en février 1826 qu'elle appréciait particulièrement. Ce contexte lourd et particulier lui donne l'inspiration pour son premier ouvrage, La Confession de Madame Dudevant à son mari où elle expose leurs irréconciliables différences.

Cette première impression négative s'atténue au long de son séjour et elle trouve finalement l'environnement très agréable  : « Quand vint l'hiver qui est la plus agréable saison dans cette région de sables brûlants, les forêts de pins et de chênes-liège prirent sous les lichens un aspect druidique, tandis que le sol, raffermi et rafraîchi, par les pluies, se couvrit d'une végétation printanière....Les genêts épineux fleurirent, des mousses luxuriantes, semées de violettes, s'étendirent sur les taillis, les loups hurlèrent, les lièvres bondirent ». Excellente cavalière, George Sand apprécie également ses séjours en Lot-et-Garonne pour les épisodes de chasse à courre où elle se mêle aux aristocrates de la région.

Les circonstances de ses deux derniers séjours en Lot-et-Garonne coïncident également avec des circonstances douloureuses et tristes qui permettent de mieux saisir l'image sombre que garda George Sand du pays.
Ainsi, après avoir obtenu le divorce et la garde de ses deux enfants, son ex-époux Casimir enlève leur fille Solange en septembre 1837, pour séjourner à Guillery. George Sand furieuse est contrainte à un voyage précipité à Nérac où elle rencontre le sous-préfet, un certain Eugène Haussmann « qui monta sur-le-champ dans ma voiture pour courir à Guillery, qu’il me fit rendre ma fille sans bruit et sans querelle » selon les Mémoires de George Sand. Son dernier séjour à Guillery en 1864 est encore plus pénible puisqu'elle s'y rend lors du décès de son petit-fils, Marc-Antoine...

 

Le Château de Guillery

Dans Histoire de ma vie, George Sand décrit sa résidence lot-et-garonnaise : « Guillery, le château de mon beau-père, était une maisonnette de cinq croisées de front, ressemblant assez à une guinguette des environs de Paris, et meublée comme toutes les bastides méridionales, c'est-à-dire très modestement. Néanmoins l'habitation en était agréable et assez commode ».

guillery 2

 Château de Guillery à Pompiey, domicile de George Sand lors de ses séjours en Pays d'Albret – 
© Toja, Phot. Edit. - Nérac

L'Albret

Au coeur du Sud Ouest...
carte-otva-small

Facebook

Tripadvisor

Contact

Office de Tourisme
de l'Albret

Tél : +33 (0) 5.53.65.27.75
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
7 Avenue Mondenard - 47600 Nérac
Points d'informations : Barbaste - Vianne - Mézin


 

Revenir